le jeûne

Pratiqué depuis la nuit des temps, le jeûne est sans doute l’une des plus anciennes approches d’élimination des toxines et de régénération de nos cellules.

Ce processus naturel offre l’occasion de se reposer, détoxiner et régénérer l’organisme.

D’ailleurs, il se déroule aussi chez les animaux qui cessent instinctivement de manger quand ils sont malades ou blessés.

Pourquoi le jeûne

Aujourd’hui notre rythme de vie, nos habitudes alimentaires, nos pensées, notre environnement créent des dysfonctionnements au niveau de notre santé.

Les organes et les tissus sont de plus en plus saturés de déchets et les émonctoires (le foie, poumons, intestins, reins, peau) ne peuvent plus réaliser correctement leur travail d’élimination.

En s’abstenant de tout aliment solide, le jeûne contribue au maintien d’une bonne santé, au même titre qu’une saine alimentation, l’exercice physique et l’équilibre émotif. Il permet d’éliminer les surcharges de l’organisme en mettant le système digestif au repos.

Ainsi privé d’aliments solides, le corps se nourrit alors de l’intérieur, élimine les déchets et les toxines stockés dans les masses graisseuses, ce qui amène une perte de poids.

Il permet aussi d’alléger le corps et l’esprit par une coupure du quotidien.

Jeûner devient alors un acte préventif et responsable en faveur de notre santé mentale, physique et spirituelle.

La préparation du jeûne : le jeûne “Buchinger”

8 jours avant le jeûne, ne plus consommer de : viande, alcool, produits laitiers (fromage, lait, crème, yogourt), oeuf, soja, poisson, gâteau, confitures, miel…

7 jours avant le jeûne commencer à supprimer les légumineuses, le café, le chocolat
et le vinaigre.

4 jours avant le jeûne, supprimez les céréales (dont le pain), les oléagineux et les algues. Vous mangez des légumes et fruits cuits et secs à volonté (pommes de terre et riz basmati possible si vous avez faim) avec assaisonnement d’huile d’olive, sésame, courge, graines germées, citron.

2 jours avant, vous mangez seulement des fruits ou jus ou soupes de légumes, et ce, jusqu’au midi du jour de démarrage de jeûne. Tous les détails concernant cette préparation vous seront envoyés par mail dès réception de votre inscription.

Pendant les 6 jours du jeûne, vous pourrez boire de l’eau, de la tisane et du bouillon
le soir (tout à volonté).

La reprise alimentaire après le jeûne

La reprise alimentaire se fera le jeudi midi. Vous vous partagerez dans la convivialité ce repas, préparé à base de légumes bio cuits à la vapeur avec un temps pour se réapproprier la nourriture et goûter en conscience aux sensations gustatives oubliées durant la semaine.

Le programme de reprise alimentaire de la première semaine vous sera donné et expliqué lors d’une conférence. Il vous permettra de préparer au mieux cette semaine de reprise alimentaire.

Je serai bien entendu à votre écoute tout au long de la semaine pour vous apporter les explications et le soutien qui vous sera nécessaire.

foire aux questions

À quelle heure commence le stage ?

Nous avons fixé l’horaire de 18h le vendredi soir pour faire connaissance.

Nous vous accueillons au fur et à mesure de vos arrivées.

Après le bouillon du soir, nous vous proposons un tour de table de présentation et nous vous expliquons les différents temps fort de la semaine concernant le jeûne à proprement parler.

Nous vous parlons également de l’emploi du temps et répondons à vos questions.

De quoi avons-nous besoin ?

Ne vous encombrez pas de trop de bagages ! Nous vous recommandons d’emporter les objets suivants :

  • des habits chauds (pull-over, chaussettes, écharpe)
  • des habits pour la marche et des chaussures de marche
  • des chaussons et chaussures de gymnastique pour l’intérieur
  • un très bon équipement imperméable (en cas de pluie lors des randonnées)
  • des habits confortables (training) et un maillot de bain
  • un petit carnet avec stylo (pour le conférences et journal de bord)
  • des livres

Une liste « Conseils pratiques » vous est envoyé lors de votre inscription.

Quelle est la durée idéale d'un jeûne ?

Il n’y a pas de durée idéale du jeûne.

Nous vous proposons six jours pleins sans nourriture solide. Le corps va commencer à se détoxiner durant cette semaine.

En réalité, si le stage de jeûne est d’une semaine, le jeûne se déroule sur une durée de trois semaines, si on compte la semaine de préparation et celle de reprise.

Nous vous envoyons un document appelé « préparation au jeûne » pour vous permettre de faire votre descente alimentaire. Cette dernière est importante pour avoir des résultats optimum.

Le jeûne est-il dangereux ?

Non, il n’est pas dangereux s’il est pratiqué dans le respect des règles élémentaires. Il est essentiel de respecter les contre-indications du jeûne.

Un jeûne d’une semaine ne présente aucun risque.  Ces bienfaits sont reconnus depuis la nuit des temps. L’organisme doit être respecté, aussi un jeûne se prépare avant et après.

Nous sommes un centre non thérapeutique aussi il n’est pas envisageable de faire un jeûne pour se guérir d’une maladie. Les centres appropriés peuvent proposer des durées beaucoup plus longues suivant le résultat attendu.

Y'a t il une prise de poids après un jeûne ?

Si, après un jeûne, on retourne aux habitudes alimentaires antérieures, il y a de fortes chances pour que la personne reprenne son poids initial.

Une statistique de la clinique Buchinger concernant 360 personnes ayant jeûné régulièrement 10 fois ou plus ne démontre aucun “effet yo-yo”. En effet, après 10 jeûnes – à raison d’un séjour par an en moyenne, – un tiers des jeûneurs pesait moins qu’au début du premier jeûne ; un autre tiers était resté approximativement au même poids et chez le dernier tiers, la prise de poids – bien que modérée – ne semblait pas provoqué par le jeûne, mais s’être développé malgré le jeûne régulier.

Le jeûne fait-il baisser la tension artérielle ?

Oui car durant un jeûne, le corps se met en hypo-tension ce qui régule automatiquement la tension artérielle.

Nous constatons que les gens faisant de l’hyper-tension restent souvent plusieurs mois, voire définitivement sans traitement après un jeûne.

les contre-indications

  • Grossesse
  • Allaitement
  • Traitements médicamenteux lourds
  • Troubles psychiques
  • Troubles du comportement alimentaire ( anorexie, boulimie…)
  • Maigreur excessive
  • Insuffisance coronarienne
  • Hyperthyroidie décompensée
  • Diabète de type I
  • Insuffisance hépatique ou reinale sévère
  • Ulcère de l’estomac ou du duodéum
  • Décollement de la rétine
  • Crise d’épilepsie
  • Artériosclérose cérébrale avancé
  • Addiction
  • Sclérose en plaque
  • Maladie tumorale

Contact

Narmada – Nicole Cordier

lieu dit les gîtes sainte radegonde

45340 chambon la foret

Par mail : contact@narmada-jeune.com

Par téléphone : 06 18 17 75 39

AVERTISSEMENT
Les stages de jeûne randonnée sont des stages de bien-être qui n’ont pas de vocation thérapeutique.
Ils ne se substituent en aucun cas à un traitement médical.